PIM et ASIA : des aides possibles.

PIM et ASIA : des aides possibles.

2017-12-19T14:16:34+00:0011 décembre 2017|Catégories : À LA UNE|

L’action sociale en faveur des personnels vise à améliorer les conditions de vie des agents et de leurs familles, dans le domaine de la restauration, du logement, de l’enfance et des loisirs.
Les aides sont gérées par le Rectorat mais aussi par des prestataires extérieurs.

Lire ci-dessous un récapitulatif des PIM (Prestations interministérielles). ATTENTION, certaines sont soumises à conditions.

Les prestations interministérielles (PIM) gérées et financées par les départements ministériels définies juridiquement par le Ministère de la fonction Publique et les aides spécifiques d’initiative académique (ASIA) sont soumises à conditions d’attribution et sont versées à titre facultatif : il résulte de ce principe qu’elles ne peuvent être accordées que dans la limite des crédits prévus à cet effet et que leur paiement ne peut donner lieu à rappel.

Chaque année, une plaquette récapitulative est élaborée. Vous pouvez retrouver ci-dessous celle valable en 2016.

A titre d’infos complémentaires, voici des infos trouvées sur le site du Rectorat :

Les ASIA répondent aux besoins spécifiques de l’académie de Toulouse : les modalités et les suivis de ce dispositif d’aides sont effectués après consultation de la MGEN et des organisations syndicales au sein de la commission académique d’action sociale (CAAS). (Texte de référence : circulaire n°2007-121 du 23 juillet 2007)

 

  • PIM « prestation séjours d’enfants »

Attention : les PIM « séjours d’enfants » sont soumises à des conditions de ressources. Le quotient familial déterminé à partir du revenu brut global de l’avis d’imposition N-1 et du nombre de parts, ne doit pas dépasser 12 400 euros.

 

  • PIM « subvention repas » (aucun dossier à télécharger)

L’administration participe au prix des repas servis dans les restaurants inter-administratifs (ne concernent pas les repas pris dans les établissements scolaires). Cette subvention est allouée au profit des agents en activité dont l’indice brut de rémunération est inférieur à 548 (soit l’indice nouveau majoré figurant sur le bulletin de paye+NBI pour un total de 466). Elle est consentie sous la forme d’un abattement sur le prix du repas et ne peut être servie directement aux agents.

Source: fsu82